Par Nicolas Bernard, historien

Le 10 juin 1944, en début d’après-midi, un groupement motorisé comprenant plus d’une centaine de Waffen SS investit un paisible village du Limousin, Oradour-sur-Glane. Ces hommes appartiennent à la 3e compagnie du 1er bataillon du régiment « Der Führer » de la 2e SS Panzer-Division « Das Reich », commandée par le général Lammerding. Ils ont tôt fait d’encercler le bourg et, brutalement, de l’isoler du monde extérieur. Quand ils ne sont pas abattus alentour, hommes, femmes et enfants sont réunis sur le champ de foire, à proximité de l’église. Les premiers sont conduits dans des granges et des garages, où ils sont exécutés en masse, à la mitrailleuse, au fusil, au pistolet ; les corps sont ensuite livrés aux flammes, et ceux qui ont survécu aux balles périssent brûlés vifs. Femmes et enfants, eux, sont parqués dans l’église : les SS y introduisent une caisse, qui, à la suite d’une détonation, émet une fumée asphyxiante ; prise de panique, la foule tente de gagner les sorties de l’édifice religieux, mais les SS abattent tout le monde, par balles et par lancers de grenades, avant de brûler les corps. Ils tentent sans succès de faire exploser l’église, mais parviennent à incendier le lieu saint. Le village est livré au pillage, et entièrement incendié. On dénombrera 642 victimes, dont 221 femmes, 147 écoliers de 6 à 14 ans et 68 enfants de moins de six ans.
Commis quatre jours après le Débarquement de Normandie, ce crime frappe la France de stupeur. Monnaie courante à l’Est, une telle atrocité est en revanche exceptionnelle en Europe occidentale. Il est vrai que la division « Das Reich », affectée dans le sud-ouest de la France, a été employée avec la plus extrême brutalité contre la Résistance. Le 9 juin, à Tulle, elle a pendu 99 hommes, auxquels s’ajoutent 20 autres fusillés, et 200 personnes déportées, pour … ( Abonnez-vous pour lire la suite. 0 € le premier mois puis 3.5 € par mois magazine papier livré chez vous +version numérique + articles du site)

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement.
Se connecter Adhérer

Articles similaires